2008-2012

Persona,ae

Issu d’une résidence de dix-huit mois dans la prison de Caen, le projet s’est déroulé sous le haut parrainage de Monsieur le Ministre Robert Badinter. De 2008 à 2009, l’artiste est entrée régulièrement dans le Centre de détention réaliser des bustes de détenus qui désiraient poser. Du travail réalisé dans l’atelier éphémère du Centre pénitentiaire de Caen est né Persona,ae : acteur, personne. Ce travail a donné lieu à plusieurs expositions à travers la France et la plupart des sculptures font désormais partie de collections publiques.

Certains hommes détenus ont accepté de rencontrer le regard de Cécile Raynal,
avec la sculpture comme interface, objet corps, objet du désir, sujet incarné…
Que pouvait-il s’inscrire dans cette œuvre reconnaissable, un bruissement de leur être ? Ou quelque chose de mystérieux, entre le nom et l’image… Dans cet atelier éphémère, dans ce lieu improbable, la prison, le dedans du corps s’est travaillé sans aucune censure.

Anne-Marie Husson





Autour de l’échelle

Château des Terrasses, Cap d’Ail (06)